AVEC MACRON ET SA LOI TRAVAIL XXL C’EST EN MARCHE VERS LA GALERE ET LA MISERE

lundi 11 septembre 2017

Avec le contrat de « chantier/opération »,
c'est la disparition des indemnités de fin de mission !
Le patronat l'a demandé, MACRON l'a fait !


Pour un grand nombre d'entre vous, le contrat d'intérim ne sera pas renouvelé en tant que tel et vous basculerez dans un nouveau contrat ultraprécaire appelé «CDI de chantier/d'opération», ce qui entraînera la disparition des indemnités de fin de mission et de congés payés, la disparition totale des droits sociaux de branche acquis dans l'intérim (activités Comité d'entreprise, droit à la formation professionnelle rémunérée, protection sociale en cas d'arrêt maladie/accident du travail,...).
Pôle emploi fera pression sur vous pour vous faire accepter ces «CDI de chantier/d'opération» sous peine de vous faire radier en cas de refus
Vous serez obliger d'accepter tout et n'importe quoi, payés au SMIC et avec des conditions de travail et de déplacement encore plus pénibles et dangereuses !


Le « CDI de chantier/d'opération » c'est l'antichambre de l'esclavage !


Partout en France, soyons des milliers à faire grève et à manifester contre cette loi travail XXL et pour une société plus juste, égalitaire et solidaire.

 

Demain il sera trop tard ! Il faut être positif, il n'est jamais trop tard!


La grève, droit constitutionnel, est l'arme des salariés pour faire plier ce gouvernement qui est au service du patronat. C'est pourquoi la CGT appelle à des grèves fortes et reconductibles impactant l'économie et les profits patronaux : allons-y puisqu'ils ne comprennent que ce langage !

 

Vous voulez faire grève ? Voilà la marche à suivre :

Salarié-es intérimaires:

Si vous décidez de faire grève, informez les délégués CGT de l’entreprise dans laquelle vous êtes en mission ainsi que la CGT Intérim 01 55 82 89 80  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Indiquez clairement votre nom, prénom, adresse mail et téléphone, agence et entreprise où vous êtes en mission. Des délégués CGT Intérim prendront contact avec vous.

Doublez cette information en avisant par courrier, fax ou mail l’inspection du travail à laquelle l’agence d’intérim est rattachée (ses coordonnées sont obligatoirement inscrites sur le panneau d’affichage de l’agence). Conservez une copie.

STOPPER LA PRÉCARITÉ C’EST POSSIBLE. LA CGT INTERIM PROPOSE :

$1·         L’embauche en CDI ;

$1·         sur-taxation des contrats courts pour lutter contre l’inflation des contrats courts;

L’augmentation des IFM

$1·         Sécuriser le travailleur intérimaire qui souhaite rester en intérim, en remplaçant les contrats de mission de courte durée par des contrats de longue durée. La Sécurité Sociale professionnelle : le travailleurs est disponible pour travailler, il doit être rémunéré !

$1·         pas de rémunération en dessous d’un Smic à 1 800 € brut avec la reconnaissance des qualifications dans les grilles de salaires des entreprises utilisatrices;

$1·         reclassement du salarié intérimaire à la fin d’une mission sur un poste laissé disponible dans l’entreprise utilisatrice à la suite du départ d’un salarié parti à la retraite, afin de favoriser l’insertion professionnelle des jeunes; 

La CGT de l’Intérim appelle les travailleurs intérimaires à la mobilisation

A découvrir...

les perles de vos représentants du personnel...

Notre Newsletter



Permanence CGT

 

Une question à poser ?
Contactez vos élus CGT

par téléphone

 

Du lundi au vendredi 9h - 17h

 

Benjamin au 07 64 49 80 23 

 


 

Photothèque

Suivez-nous...